Colin Saldimalir en quelques mots : encore, déjà,toujours ! ❤️

Date

Bonjour à vous, lectrices et lecteurs,

Politesse oblige, je me présente à vous, sympathiques visiteurs de Cocovert.nc, car nous serons, je l’espère, amenés à se croiser au fil des pages du site. N’étant pas (encore) publié dans la presse traditionnelle papier, et au passage passablement obsolète, je ne peux pas prétendre à être (déjà) connu. Ce qui peut paraître être un handicap, peut aussi s’avérer être un avantage en ma faveur : Vous ne devriez pas avoir (encore) d’apriori sur ma personne. D’ailleurs, quelle personne suis-je ? Parlons en (encore ?) puisque c’est le thèmede l’article. De façon très modeste, car je le suis (toujours), je me qualifierais de citoyen lambda, installé dans la société, d’un certain âge sans qu’il s’agisse d’un âge certain et en charge d’un adorable foyer. Je me sens viscéralement calédonien, et ça tombe bien car je le suis (encore) administrativement. De ce fait, je peux m’estimer quelque peu chanceux, ne trouvez-vous pas ? Bon, j’en conviens, j’aime l’ironie il faudra vous y faire. Mais tout de même, si j’exagère, n’hésitez pas à me le dire.

Cocovert.nc m’a offert l’opportunité de me joindre son aventure et d’y partager mes écrits. Il m’a fait l’honneur d’assister à sa naissance et de le parrainer pour sa mise enligne.

De mon œil, sinon averti mais au moins investi, je vous présenterai un avis qui ne vaudra que ce que vous voudrez bien lui accorder. Nous avons (encore) la chance de vivre dans un contexte politique libéral, qui autorise l’expression de chacun, dans le respect des autres (toujours !). Donc j’en profite.

Je ne prétends à aucune formation journalistique ni aucun diplôme d’économie. Le seul certificat que je serai en mesure de vous présenter et qui puisse me permettre d’écrire dans Cocovert.nc, sera celui de mon honnêteté et ma bonne foi à votre égard.

J’espère pouvoir apporter ma contribution rédactionnelle au cocotier de façon régulière, tout en comptant sur un renfort de plumes originales et prolixes car c’est (toujours) la diversité et l’éclectisme qui font la richesse d’un groupe.

Pour en finir avec cette présentation subjective, qui s’éternise, je dois avouer que je rédige sous un pseudonyme. D’abord par attrait pour le non-conventionnalisme, ensuite pour me fondre dans la peau d’un auteur célèbre en mal d’engagements sur des sujets à polémique. (Admettez –le : la lutte pour l’environnement et la protection de notre planète sont des sujets fortement polémiques, non ? Et avant tout, est-on certain que la pollution existe vraiment ? Oui Donald, oui, on en est certain …).

Si d’aventure, vous veniez à parler de moi en public (déjà), merci de le faire correctement : Prononcez mon prénom, Colin, comme « colline ». Vous savez, ce type de petit monticule, d’altitude variable, que l’on aime à gravir pour prendre de la hauteur et ainsi se faire une idée générale de la situation. Ayant pris un peu de recul, un bon panorama permet (toujours) de mieux analyser les différents paramètres dans leur globalité. Je ne dis pas pour autant que c’est la garantie de bonnes et perspicaces analyses. Non citoyen, ton sens de la critique et du doute, (toujours) tu maintiendras!

Mon nom, Saldimalir, est le nom d’un homme qui pourrait être originaire de n’importe quel pays et qui pourrait souhaiter se rendre dans n’importe quelle contrée avec (toujours et encore) la volonté de traiter la planète Terre comme étant sa planète chérie (au même titre, je l’espère, que ses autres locataires).

Merci à vous de me lire car c’est pour moi, un plaisir de vous écrire.

Encore une fois, bienvenue au jeune et joli cocovert.nc parmi nous.

Colin Saldimalir

 

Plus
d'articles

CONNEXION